Le rêve n’a pas de limite….
Simulateur de vol AIRBUS A320-200 CFM56 5B4 Construction Privé

Le découpage

Ce point est très important, pour le transport, la facilité de déplacement, la protection des éléments. il faut pouvoir bouger tous les éléments à une seule personne, donc gérer les volumes et le poids par élément. Chaque élément doit pouvoir passer dans une porte standard de 0,72m de large. Le découpage est vital pour le chargement, il faut pouvoir empiler tous les éléments pour utiliser le volume du véhicule. Chaque bloc doit si possible être sur roues pour utiliser des rampes de chargement

La structure

La structure sera en profilé d’aluminium de 40 x40 mm. C’est très solide, au fil du temps, et c’est un bon compromis résistance, aspect, poids. Le profil avec rainures permet l’insertion de fixations pour des tentures ou publicités. Les liaisons se font par visserie Le montage doit se faire avec une seule personne. Les dimensions des barres doivent entrer dans le plancher bas du véhicule.

les modules

Les modules sont autonomes, c’est à dire qu’ils doivent inclurent le maximum de fonctions. Alimentations, HUB USB, cartes électroniques doivent être intégrés. Les entrées et sorties doivent se résumer à des câbles uniquement en limitant leur nombre. L’objectif un montage le plus réduit possible pour éviter la problématique des mauvaises connexions et la fiabilité des connexions au fil du temps. Tous les câbles internes au module seront assuré physiquement pour le transport.

l’électronique

Elle sera du type standard, c’est à dire gérer des fonctions simples Dans un simulateurs il y a, des interrupteurs, des poussoirs, des boutons ON/OFF, des afficheurs 7 segments, des LED, des codeurs Binaire, et des commutateurs à plusieurs positions. C’est tout. Donc il faut utiliser des cartes du commerce permettant ces fonctions avec un driver. Chaque entrée sortie se faisant par USB ou IP.

l’informatique

Elle sera dédiée, en particulier en ce qui concerne le modèle de vol et les fonctions avions. Il faut bien faire attention avant de faire un simulateur que l’on pourra intervenir sur la gestion de fonctions. Il faut aussi s’assurer des drivers entre logiciels et compatibilités évolutives. Penser au temps, les solutions choisies doivent être stables dans le temps et évoluer les unes par rapport aux autres, c’est bien là le plus grand parie technique à gérer.

les logiciels

Beaucoup de logiciels sur ce type de machine qui se répartissent sur 7 PC, 1 serveur et 6 clients. Leurs nombres est très important, plus d’un 150 avec les add_on. L’OS des PC sera obligatoirement WINDOWS 10 version professionnelle, pour des problèmes de mise à jour, de suppression de logiciels ne servant pas au simulateur, de gestion du réseau et des protections

L’objectif d’un tel projet

Un projet de ce type est une opération de grande envergure. L’investissement en temps, plusieurs années, argent, matériel est considérable. Donc il faut pouvoir en profiter un maximum en faisant de vols en réseau avec contrôleurs et météorologie réelle, ceci soit en résident, soit en déplacement. Il faut donc penser dès le départ à faire le produit en modules, démontable et montable rapidement et surtout facilement transportable dans un véhicule de taille normale. L’outillage est très important pour réaliser l’ensemble et demande de la place dans un endroit différent de l’emplacement du simulateur, afin d’éviter la poussière produite lors des phases de fabrication.
simua320.fr
Cette réalisation est privée et n’a aucun lien avec AIRBUS
Société de type SASU
Simulateur AIRBUS A320-200 CFM56 5B4
mise à jour : 24/06/2020
© Lorem ipsum dolor sit Nulla in mollit pariatur in, est ut dolor eu eiusmod lorem

L’objectif d’un tel

projet

Un projet de ce type est une opération de grande envergure. L’investissement en temps, plusieurs années, argent, matériel est considérable. Donc il faut pouvoir en profiter un maximum en faisant de vols en réseau avec contrôleurs et météorologie réelle, ceci soit en résident, soit en déplacement. Il faut donc penser dès le départ à faire le produit en modules, démontable et montable rapidement et surtout facilement transportable dans un véhicule de taille normale. L’outillage est très important pour réaliser l’ensemble et demande de la place dans un endroit différent de l’emplacement du simulateur, afin d’éviter la poussière produite lors des phases de fabrication.
MyWebsite.com

Le découpage

Ce point est très important, pour le transport, la facilité de déplacement, la protection des éléments. il faut pouvoir bouger tous les éléments à une seule personne, donc gérer les volumes et le poids par élément. Chaque élément doit pouvoir passer dans une porte standard de 0,72m de large. Le découpage est vital pour le chargement, il faut pouvoir empiler tous les éléments pour utiliser le volume du véhicule. Chaque bloc doit si possible être sur roues pour utiliser des rampes de chargement

La structure

La structure sera en profilé d’aluminium de 40 x40 mm. C’est très solide, au fil du temps, et c’est un bon compromis résistance, aspect, poids. Le profil avec rainures permet l’insertion de fixations pour des tentures ou publicités. Les liaisons se font par visserie Le montage doit se faire avec une seule personne. Les dimensions des barres doivent entrer dans le plancher bas du véhicule.

l’électronique

Elle sera du type standard, c’est à dire gérer des fonctions simples Dans un simulateurs il y a, des interrupteurs, des poussoirs, des boutons ON/OFF, des afficheurs 7 segments, des LED, des codeurs Binaire, et des commutateurs à plusieurs positions. C’est tout. Donc il faut utiliser des cartes du commerce permettant ces fonctions avec un driver. Chaque entrée sortie se faisant par USB ou IP.

l’électronique

Elle sera du type standard, c’est à dire gérer des fonctions simples Dans un simulateurs il y a, des interrupteurs, des poussoirs, des boutons ON/OFF, des afficheurs 7 segments, des LED, des codeurs Binaire, et des commutateurs à plusieurs positions. C’est tout. Donc il faut utiliser des cartes du commerce permettant ces fonctions avec un driver. Chaque entrée sortie se faisant par USB ou IP.

l’informatique

Elle sera dédiée, en particulier en ce qui concerne le modèle de vol et les fonctions avions. Il faut bien faire attention avant de faire un simulateur que l’on pourra intervenir sur la gestion de fonctions. Il faut aussi s’assurer des drivers entre logiciels et compatibilités évolutives. Penser au temps, les solutions choisies doivent être stables dans le temps et évoluer les unes par rapport aux autres, c’est bien là le plus grand parie technique à gérer.

les logiciels

Beaucoup de logiciels sur ce type de machine qui se répartissent sur 7 PC, 1 serveur et 6 clients. Leurs nombres est très important, plus d’un 150 avec les add_on. L’OS des PC sera obligatoirement WINDOWS 10 version professionnelle, pour des problèmes de mise à jour, de suppression de logiciels ne servant pas au simulateur, de gestion du réseau et des protections